Assurance chiot : accidents fréquents

Assurance chiot

Assurer son chiot contre les accidents fréquent

 

Comme les nourrissons, les chiots sont fragiles et en plein apprentissage de la vie. Ils sont maladroits, ont la démarche peu assurée et sont davantage sujets aux risques que leurs aînés.

Les accidents sont fréquents chez les chiots. Ils sont heureusement sans gravité mais il est certain que les propriétaires de chiots doivent rester vigilants et garantir un environnement sain et sécurisé à leur animal de compagnie.

Voici la liste, non exhaustive, des 6 accidents les plus fréquents chez nos petites bêtes les chiots.

 

1. Avaler des objets, des plantes ou des médicaments

Comme leurs amis les nourrissons, les chiots ont tendance à vouloir introduire dans leurs bouches le moindre objet. Mâchouiller, mordre, c’est une des activités de prédilection des chiens, même adultes. C’est leur manière de découvrir l’environnement qui les entoure. Cela pose très rapidement problème en ce qui concerne les chiots. Avaler l’objet, aussi petit soit-il, est problématique et dangereux pour l’animal. Il peut s’étouffer, obstruer ses intestins ou son estomac et être sujet à des vomissements répétés. Cet accident peut impliquer une prise en charge d’urgence.

Ils peuvent également avoir tendance à ingérer des médicaments (qui sont souvent issus de leurs propres prescriptions) ou des plantes qui peuvent être néfastes à leur organisme. Nos médicaments sont aussi dangereux. L’ingestion d’anti inflammatoire, comme de l’ibuprofen,  par exemple,  n’est pas à prendre à la légère et nécessite également une intervention d’urgence.

 

2. Entorses, luxations et traumatismes musculaires

Observer la démarche de son chiot est un bon moyen pour déceler d’éventuels traumatismes des muscles ou des os. Le voir boiter, se déplacer inhabituellement ou difficilement doit vous pousser à consulter son vétérinaire. L’état de santé de votre chiot peut se dégrader rapidement si vous laissez la situation perdurer.

 

3. Piqûres d’insectes

Tout comme nous, les chiots peuvent être piqués par des moustiques ou d’autres insectes. Certains peuvent même transmettre des bactéries ou des virus à votre animal de compagnie. C’est sans compter les tiques, les mites, les puces et les fourmis qui peuvent aussi causer des irritations et des démangeaisons. L’intervention d’un vétérinaire est ici primordiale pour traiter les piqûres infligées à votre chiot et le soulager.

 

4. Ongles cassés

Encore une fois, le chien est un animal proche de l’homme à tout point de vue et ceci même dans les douleurs infligées par un ongle cassé ou incarné. Un saignement et une douleur importante peuvent en découler et seule l’intervention d’un vétérinaire pourra soulager votre animal. Il pourra retirer entièrement l’ongle si la déchirure est trop importante. Un traitement à base de médicaments et un bandage permettront à votre chiot de se rétablir.

 

5. Traumatisme de l’œil

Les chiots peuvent souffrir assez facilement d’infections et de traumatismes de l’œil. Le chiot, par ses activités ne se rend pas souvent compte des risques encourus. Il court partout, joue avec d’autres chiens et est souvent maladroit au point de recevoir dans les yeux des petits projectiles ou particules. A vous de contrôler régulièrement ses yeux et d’être attentifs au moindre larmoiement ou clignement inhabituel. Pour ces troubles, une visite vétérinaire est recommandée.

 

6. Traumatisme bucco-dentaire

Les dents cassées sont un trouble assez commun chez les chiots. Ils ont tendance à mettre dans leur bouche tout ce qu’ils trouvent : cailloux, objets…

Rien de bien grave en soit. Car chez le chiot, il s’agit de dents de lait. Tout dépendra de la cassure et si elle est accompagnée d’un saignement. La cassure ne devient problématique qu’à partir du moment où il ne reste pas de morceaux dans la gencive et qu’il y a la présence d’une blessure ou un traumatisme qui pourrait favoriser l’apparition d’une infection. Consultez un vétérinaire pour ne pas infecter le reste de la dentition ou d’autres organes.

 

Accidents chiot : une assurance chiots pour prévenir les accidents

 

 

Piqûre guêpe chien : comment agir ?

Piqûre de guêpe chien

Les piqûres d’insectes : un problème majeur affectant la majorité des chiens lors des promenades

Le printemps et l’été marquent le début de la floraison et le beau temps. Et bien sûr, chaque famille profite du grand air pour promener son chien. Cependant, ces saisons annoncent également le retour des abeilles et des guêpes, sans oublier de mentionner les fourmis, les tiques et les puces. Les risques qu’un compagnon canin sur deux se fasse piquer par un insecte sont alors élevés, ce qui pousse à être vigilant. Selon les statistiques, le nombre de chiens victimes d’attaques d’abeilles et de guêpes a doublé durant ces intersaisons. Quant aux parasites, ils sont surtout contractés lors des ballades en milieu rural.

Piqûre guêpe chien, chien piqué par un insectePour prévenir les piqûres d’insecte chez les chiens, il est de rigueur de prendre des précautions. En effet, vous devez doubler de vigilance durant ces saisons estivales et printanières. Dans le cadre d’une promenade en forêt, garder le chien en laisse permet de contrôler ses déplacements. Il y a moins de chance ainsi que votre protégé aille dans les zones broussailleuses, susceptibles d’abriter des abeilles, des frelons ou même des tiques. L’usage d’un spray anti-insecte est aussi d’actualité pour renforcer leur protection. Il suffit de quelques vaporisations et les dangers sont écartés. En outre, bien que ces périodes soient justement propices à l’invasion des parasites dans les niches, le propriétaire ne doit pas négliger les antiparasitaires. La désinfection régulière de la loge du chien est alors primordiale, et lui faire porter un collier anti-tique et antipuces constitue aussi une excellente alternative contre ces acariens. Sachez qu’en prenant des mesures préventives, vous profiterez du grand air en toute sécurité en compagnie de votre chien.

Deux catégories d’insectes sont susceptibles d’attaquer les chiens durant l’été et le printemps :

D’une part, il y a ceux qui piquent pour se défendre, comme, les abeilles, les guêpes et les frelons.

D’autre part, vous avez aussi les tiques et les puces qui sucent le sang de votre chien.

Ainsi, si la race canine est victime d’un insecte piqueur, le propriétaire doit alors y appliquer du vinaigre pour soulager les maux. S’il se fait piquer à la gorge ou dans la gueule, il faudrait l’emmener rapidement chez le vétérinaire.

Les risques de réaction allergique sont élevés à ce niveau et des problèmes respiratoires peuvent survenir. Dans le cas d’infestation de tique, il faut retirer le parasite avec une tire-tique ou une fine pince à épiler et désinfecter la peau.

Si vous n’y arrivez pas, contactez votre vétérinaire.

 

Piqûre de guêpe chien, piqûre d'insecte chien

Chien perdu : que faire quand on perd son chien : Accident

J’ai perdu mon chien : que faire quand on perd son chien ?

J’ai perdu mon chien !!! Au-secours !!!! Que faire quand on perd son chien ? Il peut arriver de perdre son animal de compagnie. Cela concerne plus souvent les chiens de nature fugueuse comme le Beagle, le Braque ou encore l’Epagneul. De manière générale, les chiens mâles non stérilisés fuient régulièrement à la recherche de femelles en chaleur. Pour le propriétaire, cette perte de son compagnon à quatre pattes est une épreuve difficile et parfois même, une expérience traumatisante. La panique prend souvent le dessus et les opérations de recherches qui suivent sont mal coordonnées, ne permettant pas de retrouver l’animal assez rapidement. Si jamais cette situation vous arrivait, quelques conseils pratiques sur les démarches à entreprendre vous seront d’une grande utilité.

 


Chien perdu, que faire quand on perd son chien : Accident« Chien perdu : Ne cédez pas à la panique ! »

Si vous perdez votre chien alors que vous et lui étiez en promenade. Ne cédez pas à la panique. Dans les premières minutes après que votre petit compagnon vous ait échappé, essayez d’abord de l’appeler de la manière la plus douce possible sans faire sentir votre stress à travers votre voix. Sillonnez les endroits par lesquelles, vous et lui êtes passés. N’hésitez pas à questionner les passants s’ils avaient éventuellement croisé votre compagnon à quatre pattes. En général, le chien qui se perd en promenade retourne à un endroit qu’il connait, comme la maison ou la voiture. Si vous êtes venu au parc en voiture, il est important de ne pas déplacer cette dernière. Votre chien perdu cherchera à revenir à son point de départ, dans ce cas précis,  le lieu où votre véhicule est stationné. Quand il retrouve celle-ci, il restera à côté et attendra qu’on l’y rejoigne.

« Ne pas élargir le champ de recherche en prenant votre voiture ! »

Ne faites pas l’erreur de prendre la voiture pour élargir le champ de recherche au risque de déstabiliser votre chien et le pousser à aller plus loin pour vous y retrouver. Après être passé par ces étapes, mais que vous n’ayez toujours pas retrouvé votre chien, contactez les vétérinaires et les fourrières aux alentours du lieu de la perte. Élargissez votre recherche auprès des refuges pour animaux et prévenez la gendarmerie et la SPA. Pensez à imprimer des affiches avec la photo de votre chien avec l’adresse à laquelle le ramener et vous pouvez aussi passer des annonces dans la presse locale. Pour le cas des chiens déjà passés par une identification, qui disposent soit d’une puce ou d’un tatouage, ils sont plus faciles à ramener auprès de leurs propriétaires. Si le chien est conduit chez un vétérinaire par la personne qui l’a retrouvé, ce qui arrive assez régulièrement, le vétérinaire peut faire des recherches sur l’identité de son propriétaire et son adresse pour y reconduire le chien trouvé.

« Faire appel à un organisme pour retrouver son chien »

À l’exception des éléments mentionnés ci-dessus, il est également possible de faire appel à certains organismes pour vous assister dans lesJ'ai perdu mon chien que faire quand on perd son chien, chien perdu : Accident démarches de recherches de votre animal de compagnie. La SPA aussi se fera une joie de vous apporter toutes les ressources dont ils disposent. L’achat d’un médaillon Petback ou la pose d’une médaille dotée de GPS, comme celle proposée par le site www.t-es-ou.fr, peut également servir dans les situations les plus complexes. En effet, cela permet de géolocaliser le chien et de le récupérer assez rapidement.

Perdre son animal de compagnie n’est pas  une situation facile à gérer. Les opérations de recherches peuvent s’avérer couteuses et exténuantes pour le propriétaire. L’inquiétude, la panique et la culpabilité s’ajoutent également à la liste des chocs psychologiques auxquels on peut être confronté. Toutefois, c’est dans ces moments qu’il faut faire preuve de beaucoup de calme afin d’entreprendre les actions les plus efficaces pour retrouver son petit compagnon.

La souscription à une garantie assistance chien s’avère une solution tout à fait pratique. Adhérer à ce type d’assurance vous assure qu’en cas de perte de votre animal, vous ne serez pas seul à faire face à la situation. Dès que la perte de l’animal est signalée auprès de la compagnie, les frais de recherches sont pris en charge et ils s’occuperont des diverses démarches comme contacter la police, les fourrières et les vétérinaires.

J'ai perdu mon chien : que faire quand on perd son chien : Accident

Danger Domestique pour votre chien : Accident

Danger domestique : quels sont les risques pour votre chien ?

« Que vous habitiez en appartement ou en maison, votre chien n’est pas à l’abri d’un danger domestique. »

Les animaux de compagnie, plus particulièrement les chiens, ne sont pas à l’abri d’éventuels accidents au cours de leurs vies. Ce n’est pas seulement de se faire renverser par une voiture, mais également d’autres accidents domestiques que vous habitiez en appartement ou en maison. L’inattention du propriétaire peut être à l’origine de ce type de désagréments tout comme le caractère du chien, trop actif voir agressif, ou bien pour d’autres motifs qui sont aussi à prendre en compte. Quels sont ces dangers pour votre compagnon à quatre pattes et surtout comment les éviter ? Si jamais le chien est victime d’accident domestique, quelques conseils pratiques seront nécessaires.

« Les risques d’accident sont toujours importants si vous avez un chien de grande taille. »

En appartement ou en maison, les risques d’aAccident Domestique de votre Chien : Dangerccident sont toujours importants si vous avez un chien de grande taille, comme le Mastiff, le Dogue allemand ou encore le lévrier irlandais. Ces chiens peuvent atteindre jusqu’à 90 cm et pèsent dans les 70 kg. De ce fait, même les simples mouvements de queue peuvent représenter un danger pour eux, car ils pourraient renverser des objets et se blesser avec. Vu leur taille, ils accèdent aussi au plan de travail de la cuisine avec beaucoup de facilité. Dans ces moments-là, ils peuvent se blesser avec les plaques de cuisson ou encore les couteaux. Les chiens de petites et moyennes tailles aussi ne sont pas à l’abri du danger en cuisine, car les tentations y sont nombreuses. Le risque d’ingurgiter des produits nocifs comme le lave-vaisselle est fréquent. Le chien peut aussi manger du chocolat par exemple, ce qui leur est formellement interdit et peut leur être fatal en fonction de la quantité prise. Pour les gens qui habitent en immeuble collectif et qui occupent les appartements en hauteur, les chutes du haut d’une fenêtre ou d’un balcon sont les accidents domestiques les plus communs chez les canidés.

« Le garage est aussi un endroit dangereux pour le chien. »

Les conséquences d’une chute peuvent être graves certaines sont visibles de suite comme les blessures et les fractures, mais d’autres sont indétectables que par un vétérinaire comme l’éclatement des reins ou des lésions crâniennes. Pour les prévenir, on peut installer des moustiquaires par-dessus les fenêtres. Les personnes qui vivent en maison doivent égalemenChien danger Domestique : Accidentt savoir que le garage est aussi un endroit dangereux pour le chien. Il peut s’y faire écraser par divers objets lourds que le propriétaire y a entreposés. Il peut s’agir de la roue de secours de la voiture ou un poste de soudure et bien plus encore. Hormis cet endroit, le garage est également un lieu où sont généralement conservés divers produits toxiques comme la peinture, l’essence, l’antigel ou plus dangereux encore les raticides. Le caractère du chien peut également conduire à des accidents. Les petits chiens les plus actifs comme le bull-terrier ou encore le chien chinois à crête aiment jouer avec des sacs en plastique, risquant de s’asphyxier avec. Les grands chiens à caractère joueur comme le berger hollandais ou le Brachet aiment mastiquer les objets, le danger à ce moment vient des petits objets domestiques qui traînent et avec lesquels le chien pourrait s’étouffer.

« La prévention est la meilleure solution. »

La prévention est la meilleure solution pour éviter que votre compagnon à quatre pattes ne soit victime d’accidents domestiques. Cela commence par l’éducation du chien. Il s’agit par exemple de lui interdire l’accès aux parties les plus dangereuses comme le garage ou encore la cuisine. Ne laissez pas traîner des petits objets à la portée de votre chien, car il pourrait l’avaler. Si vous vivez dans un appartement à l’étage, apprenez-lui à ne pas trop se rapprocher des fenêtres ou à aller seul dans le balcon. Vous vous assurez ainsi qu’il ne tombera pas. Si malgré toutes les précautions, un malheur devait arriver, le premier réflexe à avoir, c’est d’amener immédiatement votre chien chez le vétérinaire. Ce praticien est la personne la plus qualifiée pour diagnostiquer les dégâts et prescrire le traitement adapté.

Prenez vos précautions et assurez votre chien avant qu’il ne lui arrive quelque chose. N’hésitez pas à vous rendre sur cette page afin d’en savoir plus sur les mutuelles chien ainsi que sur Assur O’Poil, notre assurance santé chien chat, et pour bénéficier d’offres exclusives pour votre chien et/ou votre chat. Notre mutuelle animaux vous conseille sur la meilleure formule à adopter pour votre chat.

Danger Domestique : les risque pour votre chien : Accident

morsure-de-chien-de-chat-assuropoil-assurance-animaux

Les dangers d’une morsure de chien et morsure de chat

Il arrive parfois qu’un chien ou un chat soit sujet à un accès d’agressivité passagère et morde son propriétaire, une autre personne ou encore un autre animal. Une morsure de chien n’est pas une chose anodine et les conséquences sont parfois désastreuses pour la victime. Comment reconnaître une morsure grave et quels sont les bons réflexes à adopter dans de pareils cas, que ce soit à l’égard de la victime ou encore envers l’animal ? Et quelles sont les mesures préventives pour éviter de se faire mordre ? Nous aborderons ces éléments un à un afin d’apporter le maximum d’éclaircissement concernant la morsure d’un chien ou d’un chat.

 

« Les conséquences d’une morsure de chien et de morsure de chat »

Se faire mordre par un chien ou un chat ne s’apparente pas du tout à une blessure légère et les conséquences sont relativement graves. Dans le cas où l’animal n’a pas été vacciné contre la rage, la maladie se transmettra à la victime. À noter que la rage est fatale autant pour les animaux que pour les hommes. Les plaies résultant de morsure de chien ou de chat s’infectent assez rapidement en raison des germes présents dans la salive de ces animaux. À tout cela s’ajoute les risques d’hémorragies ou encore de fractures, si le chien est de grande taille et à la mâchoire puissante.

« Comment reconnaître une morsure grave et quels sont les bons réflexes à adopter ? »

La gravité d’une morsure de chien s’évalue en fonction de plusieurs paramètres. La taille et la profondeur de la plaie sont des éléments à observer en priorité. La partie mordue est aussi une information à prendre en compte tel une morsure au visage, dans le cou ou encore dans les organes génitaux. La présence de fracture et une douleur importantes sont des signes évidents d’une blessure grave. Que faire alors si on se fait mordre ? Pour une blessure superficielle, la désinfection immédiate de la plaie s’impose. Autrement, consultez un médecin ou rendez-vous directement aux urgences, ce qui s’avère être la solution la plus appropriée. En ce qui concerne l’animal qui a mordu, il doit être conduit chez le vétérinaire 3 fois en 15 jours pour surveillance sanitaire. Si c’est un animal inconnu, un chien errant par exemple, le risque de rage est bien présent, ce qui conduira la victime auprès du centre antirabique pour vaccination, suivant les prescriptions du médecin.

« Les mesures et préventions »

Comme il est impossible de prédire si votre chien ou votre chat ne vous mord pas, il est important de le vacciner contre la rage. D’autant plus qu’il s’agit d’un vaccin obligatoire. Il est toutefois possible d’éviter les morsures en adoptant un comportement que l’animal ne percevra pas comme agressif envers lui. Certains gestes sont à éviter comme ne pas déranger un chien ou un chat dans son sommeil, le taquiner quand il mange, s’approcher trop près d’une femelle avec ses petits. Si malgré toutes ces précautions, vous êtes tout de même victime d’une morsure de chien, n’hésitez pas à consulter un médecin, après avoir désinfecté la plaie.

Morsure de chien et morsure de chat : quels danger pour l'homme et les animaux ?

Courir avec son Chien, attention aux risques : Accident

Sortir son chien : Que risque votre chien quand il sort dehors ?

« Un chien qui ne sort jamais est un animal malheureux »

Un chien qui ne sort jamais est un animal malheureux, surtout, quand il reste dans un appartement sans jardin. Tout comme son maître, celui-ci a besoin de prendre l’air de temps en temps et de goûter à la fraîcheur de la nature. Autrement, il risquerait de se sentir enfermé et peut présenter des troubles psychologiques relativement graves, comme un accès d’agressivité. Pourtant, il faut faire attention quand on sort son chien, car les dangers qu’il eVotre Chien a besoin de sortir : Quels sont les risques : Accidentncourt s’avèrent être considérables. C’est pourquoi, il est important de les connaître afin de protéger votre boule de poils contre tout éventuel désagrément. Il est donc capital de savoir quels sont les risques que prend votre chien quand il sort ? Et comment les prévenir ?

« Il peut contracter des bactéries. »

Un chien est d’autant plus heureux quand il sort de la maison. Cela lui donne l’impression d’être libre. Pourtant, il faut savoir qu’en dehors de chez vous, celui-ci n’est pas en sécurité. Il peut avant tout se mettre en contact avec plusieurs autres animaux dont l’état de santé n’est pas fiable. Il peut contracter des bactéries. Par exemple, s’il s’amuse avec un animal ayant la maladie de carré, qui est une maladie contagieuse, il risque d’attraper une broncho-pneumonie et une infection gastro-intestinales. Ce sont généralement les symptômes de cette maladie très grave et qui peut être fatale aux chiens. De même, il peut attraper le virus de la grippe ou des poux. D’autre part, le chien a tendance à manger tout ce qu’il trouve et cela constitue l’un des plus grands dangers concernant les promenades des chiens. Il suffit que le maître tourne le dos pour que l’animal se mette à avaler n’importe quoi comme des aliments contenant du plastique et autre produit toxique. Cela provoquera une distorsion de l’estomac ou une intoxication alimentaire. Ce ne sont pas les seuls soucis auxquels le chien peut être confronté.

« Tout propriétaire de chien n’est pas sans savoir qu’il faut vacciner son animal de compagnie. »

En tant que propriétaire, vous devez savoir que votre compagnon à poils peut se blesser en marchant sur des objets tranchants ou en engageant un combat contre un autre animal. Tout cela constitue une menace pour lui. Lors d’une balade avec votre toutou, il est indispensable de prendre des précautions. La prudence est mère de sûreté. Il est donc nécessaire de le promener en laisse, surtout quand votre animal est têtu et indiscipliné. Tenez-le bien, tout en le surveillant afin qu’il ne vous échappe pas. Cela évitera également les risques d’accident. Tout propriétaire de chien n’est pas sans savoir qu’il faut vacciner son animal de compagnie. Ceci n’est pas obligatoire si votre animal de compagnie reste tout le temps à la maison. Dans le cas où vous voulez le sortir de temps à autre, vaccinez-le contre la rage, l’hépatite de Rubarth et le parvovirose qui sont les maladies des chiens les plus fréquentes. Si vous promenez votre toutou pendant l’hiver, pensez à lui mettre un bonnet et des chaussures pour chien pour le protéger. Cela est impératif pour les animaux à poil court, les chiens séniors ainsi que ceux qui sont maigres.

« Si vous habitez une maison dotée d’un grand jardin clôturé, c’est parfait. »Sortir son chien dehors, les risques : Accident

Vous vous demandez certainement si vous allez quand même sortir votre bout de chou en connaissance de tous les risques encourus. Ne vous en faites pas, il suffit de bien le surveiller et celui-ci ne risquera pas de faire des bêtises à votre insu. Sachez également qu’un chien ne devrait pas vivre comme un prisonnier. Trouvez un moment pour le promener ne serait- ce qu’à raison de deux fois par semaine. Si vous habitez une maison dotée d’un grand jardin clôturé, c’est parfait. Votre animal peut se gambader en toute liberté sans avoir besoin d’être surveillé en permanence. Sinon, il est toujours utile de prendre des précautions. Il est également envisageable de promener son chien sans laisse, seulement si celui-ci est bien dressé et revient vers son maître dès que ce dernier l’appelle.

Votre chien peut prendre beaucoup de risque en se promenant tout seul. Une mutuelle animaux vous permettra d’assurer votre animal en cas d’accident par exemple.

Sortir son chien : Quels risque quand mon chien sort dehors :  Accident

Rechercher

+