Aliments, produits domestiques dangereux pour les chiens

Les objets domestiques dangereux pour les chiens

Un chien, c’est comme un enfant, dès qu’il voit un objet étranger, il ira vers lui, et pourrait bien le mâchouiller ou l’avaler, en fonction de sa taille. Il est alors crucial de ranger tous les produits qui pourraient être toxiques pour lui, et de connaître les symptômes liés à leurs dangers. Voici quelques exemples d’objets qu’il va falloir tenir hors de portée de votre animal.

 

Nourriture humaine toxique

 

♦ Le chocolat : c’est bien connu, mais il est toujours bon de le rappeler, toutes les sortes de chocolats sont dangereuses pour les chiens ! La caféine contenue dans cet aliment peut causer des crises épileptiques et être mortelle. Le chocolat noir et le chocolat à dessert sont parmi les plus létaux.
♦ Le café : le café est aussi dangereux que le chocolat, dû sa teneur en caféine.
♦ Le raisin : si ce fruit vous paraît être la meilleure des solutions en cas de petite faim, il peut causer des déficiences rénales chez votre chien. Il en est de même pour les raisins secs, évidemment.
♦ Noix de macadamia : Particulièrement toxiques pour les chiens, elles sont facilement oubliées lorsqu’elles se retrouvent dans des cookies, alors attention !
♦ Les oignons : ce légume tue les cellules sanguines de votre chien, causant alors une anémie, qui pourrait aller jusqu’à la mort. La poudre d’oignon retrouvable dans certaines préparations est également toxique.
♦ L’ail : s’il n’est pas aussi dangereux que les oignons, l’ail reste un aliment toxique à grande dose.
♦ L’alcool : ce produit cause les mêmes dommages sur les reins et le foie de votre animal qu’il peut faire sur ceux des humains, mais cause également de l’acidose, pouvant résulter en un arrêt cardiaque.
♦ Les avocats : le cas des avocats est toujours en discussion parmi les cynophiles, mais quoiqu’il en soit, le noyau est un risque trop grand pour même essayer.
♦ Les os de volailles : si crus ils ne représentent qu’un danger réduit, une fois cuits les os risquent de casser et de faire de gros dégâts dans le système digestif de votre chien.
♦ La viande crue : le chien n’est plus un animal sauvage, et il s’est habitué à manger de la viande cuite. La viande crue pourrait causer la salmonelle et d’autres empoisonnements bactériologiques.

 

Produits et nettoyants chimiques dangereux pour chien

 

♦  Insecticides : il est évident que de tels produits sont aussi dangereux pour vous que pour votre chien, cela comprend les pièges à cafards, les liquides anti-escargots, limaces, mouches, etc.
♦ Rodenticide : certains produits utilisent des senteurs sensés attirer les rongeurs, mais ils peuvent également attirer votre chien, et les effets secondaires pourraient bien coûter la vie à votre compagnon.
♦ Produits nettoyants : ils comprennent la javel, les nettoyants de fenêtre, de salles de bain, etc. Vous devez éviter au maximum de les entreposer dans des zones basses, facilement accessibles par votre chien. Rappelez-vous que votre chien est comme un enfant.
♦ Métaux lourds : le plomb et le zinc peuvent être réellement toxiques pour votre animal, et ils sont contenus dans certaines peintures, pièces de monnaie et autres objets qu’il faudra écarter de la gueule de votre chien.
♦ Engrais : ils peuvent être repoussants pour vous, mais votre animal pourrait les renifler et les trouver à son goût. Seulement, ils sont un réel cocktail de phosphore et de nitrogène, qui sont mortellement dangereux pour les chiens.
♦ Détergents : ils causent des ulcères chez votre chien et peuvent être fatals pour lui.

 

Autres produits toxiques

 

♦ Piles : les piles causent des ulcères à la bouche, à la gorge et à l’estomac dus aux acides contenus à l’intérieur.
♦ Petits jouets : plus l’objet est petit, plus il est susceptible d’être avalé par votre animal, et se coincer dans sa gorge. Même les balles non conçues pour votre chien pourraient être fatales.
♦ Plantes : Certaines plantes pourraient attirer votre chien, à cause de leur odeur ou de leur texture. Si vous souhaitez connaître toutes les plantes toxiques pour les chiens, n’hésitez pas à faire un tour sur le site de l’APSANA (Association pour la Promotion de la Santé Animale). Vous pourrez par exemple y retrouver le Gui, l’Hortensia, la Jonquille, etc.
♦ Les médicaments : il est évident que tous les médicaments humains sont dangereux pour les chiens, il faut penser à les ranger le plus haut possible pour éviter une ingestion malencontreuse. Il en est cependant de même pour les médicaments vétérinaires.

Aliments et produits domestiques dangereux chien

Chien qui n'aboie pas, mon chien n'aboie pas

Vivre avec un chien qui n’aboie pas, est-ce normal ?

10 Races de chien aboient peu

Un chien qui n’aboie jamais pourrait être le rêve éveillé d’une personne habitant dans un appartement, mais cela peut également être symptomatique de certains problèmes. Avant de chercher à faire aboyer votre chien, sachez que certaines races sont tout simplement plus silencieuses que d’autres, et que ça peut être normal. Il est cependant important de noter qu’un manque d’aboiements pourrait trahir un état maladif, et qu’il vaut mieux prévenir que guérir et aller voir votre vétérinaire au moindre doute. Renseignez-vous également sur la race de votre chien afin de savoir s’il est plus ou moins susceptible d’aboyer ou non. Si vous possédez un chihuahua qui n’aboie pas, il y a clairement un problème.

 

Des causes médicales

Mon chien n'aboie pas : est-ce normalSi votre chien n’aboie pas ou peu, la première étape consiste à déterminer s’il s’agit simplement d’un désintérêt pour l’aboiement, ou s’il essaye vraiment d’aboyer mais que rien ne sort. Si c’est le deuxième cas qui est diagnostiqué, il est fort possible qu’une visite chez le vétérinaire vous aide à déterminer ce qui ne va pas. C’est donc là votre première solution si jamais vous avez un doute.
Si votre chien a toujours été un grand aboyeur, son silence soudain pourrait cacher quelque chose. Si un chien aboie trop souvent, il peut perdre sa voix, comme les humains ! De manière plus grave, certaines maladies peuvent également affecter sa voix, comme les problèmes respiratoires, les vomissements chroniques, les soucis métaboliques et toutes les grosseurs, traumas et lésions proches du larynx et de la trachée.

 

Une personnalité silencieuse

Une majorité de chiens ont la capacité physique d’aboyer, tout comme les humains, mais certains chiens peuvent être plus silencieux que leurs compères. Votre animal préfère peut-être pleurer ou couiner plutôt que de délivrer un aboiement lourd et sonore. D’autres chiens ne trouvent juste pas de raisons suffisantes pour se donner la peine de faire marcher leurs cordes vocales. Quel que soit le cas de votre animal, vous devriez être ravi, puisqu’il n’y a aucun problème avec lui. Certains de nos amis canins sont tout simplement nés avec une personnalité silencieuse et reposante.

 

L’effet « lune de miel »

Si vous venez tout juste d’adopter un chien en provenance d’un refuge, vous pourriez faire face à ce que l’on peut appeler un « effet lune de miel ». Votre chien pourrait contenir ses mauvaises habitudes en lui pour le moment, le temps qu’il s’adapte à son nouvel environnement et à sa nouvelle famille. Puis, plus le temps passe, plus il devient relaxé et reprend sa personnalité vocale normale. C’est alors à ce moment que les maîtres se plaignent des aboiements sonores, ce qui aide définitivement à comprendre pourquoi le chien s’est retrouvé dans un refuge au départ. Vous devez bien comprendre que l’adoption n’est pas un geste vain, il se peut que votre chien sera aboyeur, et vous devez faire avec. Vous pourrez toujours lui apprendre à aboyer moins souvent, mais ça c’est une autre histoire.

 

Un historique difficile

Mon chien n'aboie jamais; race de chien qui n'aboie pas, chihuahuaEncore une fois, si vous adoptez un chien dans un refuge, il existe des problèmes liés aux aboiements. Si vous ne connaissez pas son historique et que vous découvrez qu’il a du mal à aboyer, cela pourrait bien trahir une méthode anti-aboiement. Un chien ayant subi ce traitement peut toujours vocaliser, mais il n’émettra que des sons légers. S’il ne veut pas aboyer du tout, il a pu subir le traitement du collier anti-aboiement. Enfin, de manière extrême, le chien a pu subir des sévices physiques à chaque fois qu’il aboyait, ce qui réduit forcément ses envies. A ce moment-là, vous pourrez suivre, avec du temps et des méthodes douces, une série d’exercices visant à redonner sa voix à votre chien.

 

Une race calme

Tous les chiens n’aboient pas forcément, si certaines races ont été élevées dans le but d’aboyer afin d’avertir le maître d’une menace quelconque, d’autres races n’ont pas reçu ce traitement. Certains chiens souhaiteront plutôt ruminer dans leur coin, ou faire d’autres bruits plus silencieux. Cela ne veut pas forcément dire qu’ils ne feront aucun bruit, mais plutôt que l’aboiement n’est pas leur méthode préférée pour se faire entendre et comprendre. Il faut chérir ce silence.

 

Quelques races de chiens

Parmi les races qui aboient peu nous pouvons trouver :
♦ Le Basenji,
♦ Le Carlin,
♦ Le Lévrier Écossais,
♦ L’Épagneul Japonais,
♦ Le Bouvier Australien.
Parmi les races qui aboient très souvent, nous pouvons trouver :
♦ Le Chihuahua,
♦ Le Terrier Cairn,
♦ Le Berger Allemand,
♦ Le Terrier Écossais,
♦ Le Rottweiler.

Chien qui n'aboie pas : Mon chien n'aboie pas, est-ce normal ?

 

Médicament humain pour chien, medicament humain pour chat : Puis-je donner un médicament humain à mon animal

 

Puis-je donner un médicament humain à mon animal ?

 

De manière générale, les médicaments pour animaux sont un peu plus chers, et très peu remboursés, sauf si vous avez souscrit à une assurance santé chien ou chat pour votre petit compagnon. Est-ce alors une bonne idée de lui donner vos propres médicaments ? D’une manière générale, vous vous en doutez, les médicaments humains ne sont pas produits avec l’ingestion animale en tête. La réponse globale serait donc un grand « non ». Cependant, il existe certains médicaments qui ne leur feraient pas de mal, il suffit de savoir les choisir, et savoir quelle quantité délivrer. Vous ne donneriez pas la même dose de somnifère à un adulte qu’à un enfant, alors pourquoi le feriez-vous avec un chiot ?

 

Commencez par demander à votre vétérinaire

 

Médicament pour chat : Peut-on donner un medicament humain à son chatSi vous pensez que votre animal est votre meilleur ami, il faut le traiter comme tel. Avant de lui faire ingurgiter n’importe quoi, passez un coup de fil à votre vétérinaire ! Est-ce que vous donneriez du chocolat à votre chien ? Non, puisque vous savez que c’est toxique pour les chiens. Comment le savez-vous ? Puisqu’on vous l’a dit ! Soyez donc responsable et demandez l’avis d’un vétérinaire, professionnel, et qualifié. Certains médicaments sont bons pour eux, et certains autres seront toxiques. Nous ne pouvons pas vous faire une liste complète, et surtout, nous ne connaissons pas l’historique de santé de votre animal. A partir du moment où votre chien est sous autre médication en ce moment, vous devez appeler votre vétérinaire. Rien de pire qu’un mélange toxique de médicaments. Surtout, ne jaugez jamais à l’aveugle, n’essayez pas de faire des calculs savants pour savoir quelle dose humaine correspond à une dose animale, imagez que c’est un enfant, et vous ne prendriez pas de tels risques.

 

Le cas des anti-douleurs

Medicament humain pour chien : Se faire prescrire des médicaments par son vétérinaire

Il est nécessaire de se rappeler que la douleur est naturelle, et qu’elle a une fonction chez l’animal, comme chez l’humain. Il est évident que laisser souffrir un animal pendant plusieurs jours serait
cruel, et qu’aucun maître ne souhaite voir cela. Mais vous devez bien comprendre que, si nos animaux ont mal, c’est aussi pour les prévenir. Prenons un chien qui s’est cassé la patte. Il a mal, il se plaint. Vous lui donnez un anti-douleur, que se passe-t-il ? Il n’aura plus mal, et ira courir dans le jardin ! Avec une patte cassée ! C’est bien pour cela qu’il est important que la prise de médicament soit effectuée en accord avec votre vétérinaire. Contrôlez ce que votre animal ingurgite, mais également les conséquences de cette ingurgitation !

Prenons le cas d’une grosse blessure et qu’une opération. Les anti-douleurs sont importants pour le chien, ces douleurs là sont inutiles et ne font que du mal. Si votre vétérinaire estime que cela est nécessaire, il pourra prescrire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments sont spécifiquement conçus pour les animaux, les équivalents humains, comme l’ibuprofen et le naproxen, sont toxiques pour les animaux, à n’importe quelle dose ! ⚠ Aucun anti-douleurs humains pour vos animaux !

 

Le cas Aspirine

 

L’Aspirine est utilisée depuis des siècles par les Hommes, elle aide avant tout à réduire les inflammations et les douleurs liées à certaines maladies. L’Aspirine devrait toujours être prescrite par votre vétérinaire, mais elle a souvent été utilisée sur les chiens, par exemple. Il faut évidemment bien connaître les doses adaptées, et les durées de traitement correspondant à la maladie, et à l’animal. De nos jours, son usage est plutôt déconseillée, puisqu’il a été mis en lien avec l’apparition d’ulcères à l’estomac chez certains animaux. Encore une fois, demandez l’avis de votre vétérinaire, il existe d’autres médicaments plus sûrs, notamment ceux utilisées pour les chiens ayant de l’arthrite.

⚠ Ne jamais donner d’Aspirine à un chat ! Ce médicament peut être mortel pour ces animaux.

 

Le cas blessure

 

Il est évident que votre animal pourrait se blesser ici et là, comment alors soigner des coupures et autres griffures ? Il est souvent conseillé d’opter pour de l’onguent Neosporin. Les animaux auront cependant tendance à essayer de le lécher, pensez donc à coupler le médicament avec un collier adéquat. L’ingestion d’un tel médicament pourrait être toxique. Attention cependant, pour les blessures plus graves, plus profondes, saignantes, sales, demandez l’avis d’un vétérinaire, cet onguent n’est adapté que pour les blessures superficielles !
Quel que soit le cas de figurine qui vous concerne, il vaut mieux en général éviter l’auto-médication. Évitez également de laisser traîner des médicaments sur des tables que votre animal pourrait atteindre, par exemple.

Medicament humain pour chien, medicament humain pour chat : Quels médicaments humains puis je donner à mon animal ?

Aloe vera pour chat : quels vertus pour votre animal

 

Aloe vera pour chat : Peut-on utiliser l’aloe vera pour soigner un chat ? 

 

Il existe de nombreux médicaments sur le marché vétérinaire, mais comme pour les humains, il peut parfois être moins dangereux d’opter pour des solutions naturelles et écologiques. Cela représente également un coût revu à la baisse, sous peu que vous considériez le maintien quotidien d’une plante quelconque. Si l’herbe à chat est largement répandu et sert toujours comme médicament naturel, l’utilisation d’autres plantes reste marginale. Il faut cependant faire attention, si l’aloe vera est par exemple très bon pour votre chat lorsque vous l’appliquez sur la peau, la plante peut également être mortellement dangereuse.

 

L’aloe vera 

 

L’aloe vera est une plante relativement simple, elle peut pousser dans des zones arides sans aucun problème. Si on le laisse grandir, il peut atteindre les 60 centimètres et étendre son feuillage en forme de lames vertes. Si vous recherchez une plante plus petite, l’aloe nobilis n’atteint que les 25 centimètres, et propose un feuillage plus concentré, pouvant déteindre vers le rouge orange. L’aloe préférera habiter un endroit ensoleillé et pourra endurer de dures conditions de vie, dont l’air sec intérieur. Le feuillage épais est généralement bordé de petites dents. De manière générale, l’aloe est une plante très facile à faire pousser et à entretenir.

 

Diverses utilisations d’aloe vera pour chat

 

Aloe vera pour chat pour soigner les blessuresL’aloe peut être utilisé sous diverses formes, qu’il s’agisse de l’aloe vera ou de l’aloe nobilis. Leur sève est un réel composé médicinal qui pourra être utile pour votre animal en cas de nombreux problèmes :

♦ Vous pouvez utiliser la sève de l’aloe comme une pommade, qui permettra de traiter les brûlures (chaud, froid, coups de soleil, etc.). De manière générale, l’aloe est une bonne solution en cas de problèmes de peau. La sève traitera le problème, et rendra la peau plus douce, plus hydratée. Cette pommade permettra également de rafraîchir votre compagnon !

♦ L’aloe soulage la majorité des piqûres, morsures et autres attaques en provenance des insectes. Il aidera la cicatrisation et le rétablissement de l’animal. C’est un produit anti-bactérien, anti-inflammatoire, immunostimulant, et un antalgique alternatif intéressant.

♦ L’aloe vera aider à régulariser le taux de sucre dans le sang, protège l’animal contre les expositions radioactives, et représente un supplément d’antioxydants, d’enzymes, de protéines et de minéraux non négligeable.

♦ Certains produits peuvent aider la digestion de votre chat et réparer quelques désagréments au niveau de son système interne, mais attention, il ne faut pas tenter de réaliser ce genre de traitement avec votre propre aloe ! Votre chat ne doit pas ingérer de sève fraîche, ces produits ont subi des modifications importantes. Certaines pilules permettent alors d’aider à traiter les calculs rénaux, les ulcères, et pourraient même aider à la prévention de cancers et de tumeurs. Tout ceci reste évidemment théorique, il n’y a pas eu d’études suffisamment sérieuses pour prouver quoi que ce soit.

 

La toxicité de l’aloe vera pour le chat

 

Le composé toxique que l’on retrouve dans l’aloe s’appelle la saponine, et est un détergent naturel que l’on peut détecter dans de nombreuses plantes désertiques. Le problème, c’est que la saponine est toxique pour les chats, les chiens, les oiseaux, et les lézards. Si vous avez un doute quant à la santé de votre animal, voici les symptômes amenés par une intoxication à l’aloe : diarrhée, vomissements, perte d’appétit, dépression, tremblements, et une coloration de l’urine. Les premiers symptômes apparaissent généralement dans les 12 heures suivant l’ingestion de la plante.

Si vous constatez de tels symptômes, il faut surtout rester calme et amener votre chat chez le vétérinaire en urgence, en prenant soin de prendre avec vous quelques morceaux de l’aloe afin que le médecin en ait un échantillon pour établir un diagnostic. Si vous constatez que votre chat a mangé de l’aloe, il ne faut pas attendre l’apparition des symptômes, rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire.

 

Garder des distances

Puisque la plante est toxique, il faudra faire attention à votre animal, et le protéger contre d’éventuelles ingestions. Vous pouvez faire pousser des plantes non toxiques à portée de votre chat, mais les plantes dangereuses devront être gardées secrètes. Il en est de même pour tous les produits contenant de l’aloe. Les médicaments, les produits de nettoyage et tout autre produit chimique ne devra pas être à portée de pattes.

Si vous optez pour le traitement local direct, il faudra couvrir les zones traitées avec un bandage ou une protection quelconque, afin d’éviter que votre animal ne lèche ou ne mordisse le produit. Vous pouvez utiliser la plante de manière locale sans problème, mais il vaut mieux éviter de dépasser les durées de traitement de 2 semaines.

Aloe vera pour chat : Vertus de l'aloe vera pour le chat

 

Fièvre chez le chien : Mon chien a de la fièvre, que faire ?

 

La fièvre est un symptôme évident de maladie, et si elle a longtemps été synonyme de grave condition, la médecine moderne sait très bien s’en occuper. On sait la déceler, on sait la réduire, et on sait la neutraliser. Tel est également le cas pour nos amis les animaux. Si la fièvre est aujourd’hui facilement traitable, il ne faut pas la négliger, et très vite la traiter, au risque de laisser la situation s’aggraver. C’est bien souvent là que le mal blesse, comment réellement savoir si votre chien a de la fièvre ? Voici quelques informations et conseils sur le sujet.

 

Déceler la fièvre chez le chien

 

Dans le meilleur des mondes, vous prenez la température de votre chien régulièrement. En vérité, nous avons tendance à nous en occuper que lorsque nous pensons que le chien est malade. En soit, ce n’est pas un mal, nous faisons pareil pour notre propre corps. Ce qui est important, en revanche, c’est d’arriver à analyser divers signes qui pourraient nécessiter la prise de température. C’est une évidence, la première étape dans la guérison de votre animal, c’est de connaître ses symptômes.

On admettra qu’une température normale pour un chien se situe entre 37,5°C et 39,2°C. Lorsque le thermomètre affiche 39,7°C, on admet que c’est un signe de fièvre. Le thermomètre est d’ailleurs votre meilleur allié dans ce combat, vous allez devoir l’utiliser à chaque suspicion de fièvre, et cela plusieurs fois sur plusieurs jours. Si votre chien affiche une température normale au petit matin, cela ne veut en aucun cas dire qu’il faille rayer la fièvre des possibilités, la médecine est une science qui demande de nombreux tests. Faites plusieurs analyses, et en cas de doute, vous pouvez toujours demander l’avis de votre vétérinaire.

 

Symptômes

 

Avant d’aller chercher un thermomètre, on a bien souvent besoin de voir des signes extérieurs de maladie. Ainsi, si votre chien affiche un ou plusieurs de ces symptômes, pensez-y :

– Sensation de chaleur corporelle accrue

– Faiblesse, perte d’énergie

– Tremblements

– Perte d’appétit

– Rythme cardiaque accéléré

– Déshydratation, diminution des besoins d’uriner

– Respiration accélérée

– État de choc…

 

Causes de la fièvre chez le chien

 

Mon chien a de la fièvre, que faire ?Les causes d’une fièvre ne sont pas toujours évidentes à déceler, c’est bien pour ça qu’il est important d’avoir l’avis d’un vétérinaire. Si vous remarquez que votre chien affiche une température élevée au moins 4 fois dans une période de 2 semaines, sans qu’une cause logique soit découverte, il faut réellement penser à consulter. Dans la majorité des cas, cependant, il s’agira d’une simple réaction normale face à une menace bactérienne ou virale.

Rappelez-vous que la fièvre est une réponse à une maladie, et non pas une maladie en elle-même. Elle peut donc être bénéfique pour l’animal, elle est sensée l’aider à combattre diverses attaques internes, et permet d’améliorer le système immunitaire du chien. C’est quand une fièvre dure trop longtemps et atteint des températures inquiétantes qu’il va falloir penser à un traitement.

 

Traitements de la fièvre du chien

 

Le vétérinaire devra établir un diagnostique compétent. Les traitements ne seront pas les mêmes si le problème provient d’une infection bactérienne, virale, parasitaire, ou autre. Vous allez devoir fournir le plus d’informations possibles. Est-ce que votre chien a été en contact avec des agents infectieux, a-t-il récemment voyagé, a-t-il ingéré des médicaments, été mordu ou piqué pour des insectes, a reçu des vaccinations, a des allergies connues, etc.

Grâce à ces informations et à un examen corporel détaillé, le vétérinaire sera en mesure de vous proposer une ou plusieurs solutions au problème, s’il en est réellement un. Des analyses de sang et d’urine pourront être réalisées si nécessaires, ainsi que diverses radiographies, afin d’écarter les risques de tumeurs, d’abcès ou d’infections.

Le premier traitement à infliger à votre chien, c’est le repos. Il devra regagner son énergie afin d’éviter l’aggravation des symptômes. Grâce aux médicaments fournis par un vétérinaire, la majorité des chiens retrouvent un état de santé normal au bout de quelques heures, ou quelques jours. Le traitement le plus commun consiste à faire ingurgiter des antibiotiques au chien, si la fièvre est un peu trop tenace.

Fièvre chez le chien : Le suivi à long terme

 

Il n’y a pas forcément de grands secrets pour éviter que votre chien ne tombe malade et attrape une fièvre. Cela a tendance à arriver, et c’est très fréquemment bénin. Il faut cependant bien vous assurer que votre animal se repose assez souvent et suit un régime adapté à son âge et à sa race. Il est normal de constater une perte d’appétit en cas de fièvre, mais il ne faut pas la négliger. Si le problème subsiste sur plusieurs jours, il faudra agir.

 Fièvre chez le chien : Mon chien a de la fièvre

Age humain chien, age chat humain : comment calculer l'âge d'un chien en age humain

Age humain chien, age chat en âge humain :

Comment calculer l’âge d’un chien ou d’un chat en âge humain ?

L’âge des animaux revient souvent sur le devant de la scène, et les possesseurs de chiens et chats se demandent vraiment quel âge ont leur animaux, et quel est l’équivalent humain. Cette question n’est pas justifiée en soit, puisque les animaux accumulent leurs années de manière totalement différente, très difficilement rapprochable du procédé humain, mais ça ne coûte rien d’essayer ! Lorsque vous voyez votre chien de 10 ans commencer à vieillir durement, cela peut être un choc, mais également une crainte. Ce chiffre n’est pratiquement rien pour un humain, et pourtant ! Certains animaux vivent une centaine d’années, comme les tortues, alors qu’est-ce qui les différencie tellement ?

La question du chiffre 7

Il existe un vieil adage qui explique qu’une année de chien correspond à 7 années humaines. Cette méthode de calcul n’a rien de scientifique, mais elle s’approche vraiment de la vérité.
Un chien de 5 ans est en général dans ses meilleures années, ce qui est également le cas d’un Homme de 35 ans. Un chien d’un an a généralement la discipline et l’attention d’un papillon (tout comme un enfant d’un an), et un chien de 10 ans devient plus ralenti, plus calme, et parfois plus sage (comme certains humains de 70 ans).

Il est évident que cette « règle » ne peut pas s’appliquer à tous les chiens du monde. Un tas de variantes rentrent en jeu, comme la race de l’animal et sa santé globale, mais ce chiffre 7 semble coller au cas d’un grand nombre de chiens. Qu’en est-il alors pour d’autres animaux ? Il existe une théorie toute particulière pour le cheval, par exemple. Selon certains éleveurs, une année de vie de cheval équivaudrait à 3 années humaines, du moins jusqu’à ce qu’il atteigne sa maturation sexuelle et ait atteint sa taille maximale. L’équivalence serait alors davantage 1 année de cheval pour 5 années humaines. De telles théories ne sont donc pas constantes, et peuvent changer dans le temps, avec l’âge, et en fonction de la santé de l’animal. C’est bien pour cela qu’il est difficile de donner des chiffres exacts.

Une maturation bien différente

Reprenons l’exemple du chien. Si certains âges collent parfaitement à la théorie du chiffre 7, lorsque l’on pousse le raisonnement dans ses derniers retranchements, on se rend bien compte que tous ces calculs ne mènent nulle part. Un chien d’un an aurait la même maturité qu’un enfants de 7 ans ? Un chien si jeune peut déjà se reproduire et avoir une vie sexuelle active, ce qui est très loin d’être le cas pour un humain. Un chien, et même un chat, sont beaucoup plus susceptibles d’avoir un enfant à 1 ou 10 ans qu’un humain à 7 ou 70 ans. Le fait est que cette méthode est simple, et facilement calculable par n’importe qui. Si elle est quelque peu inexacte, ce n’est que pour être plus déchiffrable. Il existe une théorie, avancée par certains vétérinaires, qui serait au plus proche de la réalité. Elle est cependant bien plus complexe à mettre en place. Le fait est qu’il n’y a pas de bonne réponse à la question de l’âge animal. L’espérance de vie est calculée en fonction des animaux dont nous avons connaissance, qu’en est-il des chiens qui vivent 20 ans ? L’important, ce n’est pas réellement l’âge qu’a votre animal, mais le soin que vous lui apportez.

La théorie exponentielle

Un chien grandit énormément pendant ses deux premières années de vie, et pour les races de gros chiens, c’est à 5 ans qu’on estime leur maturité. Pour les races de taille moyenne, c’est plutôt 7 ans qui est envisagé, alors que pour les plus petites races, certains vétérinaires iraient jusqu’à 10 ans pour la maturité. Une formule plus compliquée qu’une multiplication par 7 est alors avancée par bon nombre de scientifiques.

Un chien d’un an serait davantage proche d’un enfant de 12 ans. Un chien de 2 ans est proche d’un Homme de 24 ans. Chaque année suivante serait alors équivalente à 4 années de vie humaine. Un chien de 4 ans aurait alors 32 ans en années humaines. Cette formule prend en compte la rapidité de la maturité d’un chien, durant ses premières années, puis comprend le processus ralenti du vieillissement dans les années tardives.

La même formule peut être admise pour les chats. Un chat d’un an aurait 15 années humaines, et un chat de 2 ans aurait 24 années humaines. Encore une fois, il suffit ensuite de rajouter 4 années humaines par année de chat. Un chat de 4 ans aurait donc 32 années humaines.

Age humain chien, age chat humain : comment calculer l'age d'un chien ou d'un chat en age humain

Promener son chat en laisse : promenade chat

Promener son chat en laisse : peut-on tous apprendre à tenir en laisse son chat ?

 

Cette pratique était encore considérée comme étant loufoque il y a quelques années. Les laisses étaient exclusivement destinées aux chiens, et cela paraissait absurde de promener son chat dehors. Ces félins sont hautement indépendants et n’ont pas besoin de cet outil ! Eh bien, cela dépend avant tout du chat concerné. Tous les animaux prennent du plaisir à se promener dehors, entendre le chant des oiseaux et sentir l’herbe fraîchement coupée. Le fait de marcher avec son chat permet en plus de renforcer les liens que vous entretenez au quotidien. Les laisses ne sont donc plus uniquement destinées aux chiens, et chaque chat devrait avoir la chance d’essayer de poser une patte sur un petit lopin d’herbe.

 

Éviter de généraliser

 

Comme toujours avec les animaux, il vaut mieux parler du cas par cas que de généraliser toute pratique. Les personnes qui sont pour la laisse vous diront que tous les chats peuvent s’adapter, et ceux contre vous diront que c’est une prison mobile pour tout félin. En réalité, certains chats ne voudront pas être promenés en laisse, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas en donner l’opportunité à votre ami à fourrure. La majorité des chats adorent aller dehors et renifler tout ce qui s’y trouve. Ils aiment se rouler dans le sable, la terre et l’herbe, mais également se faire les griffes sur de vrais arbres. Ce sont des activités qu’ils peuvent faire lorsque vous les promenez, et tout cela dans la sécurité d’une laisse.
Il faut bien comprendre qu’un chat n’agira et ne réfléchira pas de manière identique s’il est dehors, en comparaison à une vie entière passée à l’intérieur. Il utilisera davantage son cerveau, il se demandera comment il peut utiliser son corps, fera preuve d’une plus grande intelligence et d’un entrain certain. Le point positif, c’est que vous ferez tous les deux de l’exercice !

Ne pas forcer le chat

 

Votre animal est intelligent, et il possède ses propres envies et besoins. Tous les chats ne sont pas à l’aise avec une laisse, et c’est tout à fait normal. Si votre félin ne montre aucun intérêt pour le monde extérieur, vous devez respecter sa décision et ne pas le forcer à sortir de votre logement. Il faut cependant essayer avant de s’avouer vaincu ! Si votre chat est peureux et que vous pensez qu’un voyage à l’extérieur n’est pas fait pour lui, sachez que certains chats s’ouvrent et deviennent beaucoup plus relaxés une fois mis dehors. Le manque de confiance initial provient d’un manque d’entraînement plus qu’autre chose. Si vous l’entraînez à se promener en laisse et à explorer son environnement, vous pourriez bien lui offrir une vie bien plus confortable.

 

Entraîner votre animal

 

Afin d’assurer la sécurité de votre chat, il vaut mieux commencer par l’entraîner à supporter la laisse à l’intérieur. Procurez-vous un harnais adapté et laissez-le traîner à l’intérieur, afin que votre chat puisse le renifler et jouer avec, afin de réduire à néant toutes ses craintes concernant l’objet. Vous pourrez ensuite poser le harnais sur votre compagnon et vérifier qu’il lui tient bien au corps et que votre chat ne paraît pas trop inconfortable. Laissez le chat se promener dans toute la maison avec son harnais et laissez-le traîner la laisse dans toutes les pièces. Il s’habituera alors à avoir quelque chose d’attaché à son corps, et commencera petit à petit à l’accepter. N’hésitez pas à récompenser votre chat au cours de l’exercice avec quelques cuillères de pâté par exemple. S’il ne veut pas se laisser faire pendant la pose du harnais, la nourriture est également un très bon détourneur d’attention.

 

Bien choisir le premier endroit

 

Il est très dangereux de promener votre chat dans une grande ville lors de sa première sortie. Comprenez bien qu’il n’a connu que votre logement pendant un long moment ! Commencez déjà par lui laisser le temps de s’adapter à la sortie. Ouvrez votre porte et laissez-le renifler les entourages, choisir sa direction et découvrir son nouveau monde. Idéalement, vous pourriez trouver un endroit clos pour la première sortie, avec une barrière par exemple, et relativement vide. Il faut éviter le plus grand nombre de stimuli possible pour les premières fois. Si vous vivez dans une ville, commencez par le mettre dans une caisse dans votre voiture et le conduire à plusieurs endroits, où il n’y a pas de sons sourds et des groupes de gens. Une fois qu’il est à l’aise avec l’idée d’être à l’extérieur, vous pourrez ajouter la marche à ses activités.

 Promener son chat en laisse : Education du chat

Puce electronique chien, puce electronique chien : tout sa'voir sur l'identification du chien ou du chat

La puce électronique chez les animaux

 

Lorsque l’on adopte un chien ou un chat, il y a des procédures qu’il faut suivre, et si la majorité des personnes savent qu’il faut vacciner et faire tatouer son animal, assez peu connaissent vraiment la fonction d’une puce électronique. Elle va en fait remplacer le tatouage, qui peut être un inconvénient, et surtout une méthode un peu démodée. Une puce peut contenir davantage d’informations, et lorsque votre animal se perd, il suffit d’un simple scannage chez un vétérinaire pour retrouver toutes vos informations. Le choix du tatouage ou de la puce est laissé à votre entière discrétion, mais faut-il encore savoir de quoi il en retourne ! Voici un point sur la puce électronique chez les animaux.

 

Puce electronique pour Identification du chien ou du chat

 

Sachez avant tout que l’identification d’un animal est légalement obligatoire en France, et ce pour tous les chiens et tous les chats. C’est une méthode de sécurité, à la fois afin de réguler les adoptions, mais également une sécurité pour vous, si jamais votre animal se perd dans la nature. En cas de procès ou de litige, cette identification est également d’une importance vitale, puisque vous pourrez prouver que l’animal vous appartient légalement.
N’oubliez pas que la puce sert à identifier l’animal, mais il possède également une carte d’identification, qu’il faut mettre à jour régulièrement. Dès que vous déménagez, ou même pour un simple changement de numéro de téléphone, il vous faut mettre à jour sa carte d’identification. Si vous perdez votre animal et qu’on essaye de vous appeler à votre ancien numéro, l’affaire risque de ne pas très bien se terminer.

 

Identification par puce electronique : puce electronique chien, puce electronique chatOù est-elle située ?

 

Si le tatouage est généralement fait sur l’oreille droite de l’animal, la puce électronique est implantée à gauche de l’encolure du chien, ou du chat. Elle fait environ la taille d’un grain de riz, le procédé est donc quasiment indolore, étant de l’envergure d’un simple vaccin. Le tatouage est réalisé sous anesthésie générale, alors que la puce électronique est généralement posée sans aucune anesthésie. C’est un argument qu’il faut considérer, lorsque le chien possède une santé fragile, par exemple. L’autre différence, c’est la visibilité du résultat. Si une personne trouve votre chien et ne voit aucun tatouage, elle pourrait penser qu’il n’appartient à personne, puisque c’est généralement la méthode la plus répandue, et la plus connue. La puce n’étant pas immédiatement visible, il faudra davantage faire confiance aux connaissances de la personne qui le trouve. Dans le cas opposé, il faut savoir que le tatouage s’efface avec le temps, il faudra donc, dans ce cas, faire confiance à la bonne vue de la personne ! Attention cependant, si vous souhaitez voyager, seule la puce électronique est autorisée à traverser les frontières !

 

A quoi sert-elle ?

 

Encore une fois, la pose de puce est légalement obligatoire, pour les chiens de plus de 4 mois, et pour les chats de plus de 7 mois. Si vous possédez un chat non-pucé à partir de cet âge, il n’est légalement pas à vous, vous n’aurez donc aucun droit en cas de litige ou de vol. Sachez également que pour prétendre au vaccin contre la rage, votre animal doit être identifié, vous ne pouvez donc pas y réchapper, à moins que vous vouliez mettre votre animal et votre famille en danger.
Comme expliqué plus haut, si votre animal perdu est retrouvé et amené à un vétérinaire ou à un refuge, la puce sera immédiatement scannée et on vous appellera quelque temps après. Côté vol, il est vrai que le tatouage est plus dissuasif : le voleur voit immédiatement l’encre et refusera probablement de prendre l’animal. Les fourrières recherchent également ce genre d’identification. Si aucune identification n’est trouvée, la fourrière en fait ce dont elle désire, allant d’adoption à une autre personne, à, malheureusement, l’euthanasie. Si vous le trouvez tout de même en fourrière et qu’il n’a pas d’identifiant, vous allez devoir l’identifier avant de le faire sortir de là, vous avez donc tout intérêt à le faire au plus tôt !

 

La puce électronique du chien ou du chat : N’est pas un GPS !

 

C’est une erreur qui est souvent faite : non, la puce électronique ne contient pas de système de géolocalisation ! Si vous perdez votre chat pendant une promenade, par exemple, vous ne pourrez en aucun cas rechercher sa localisation grâce à un logiciel ou en allant chez votre vétérinaire ! Un tel outil est disponible, mais les coûts sont assez hauts, le système est beaucoup plus encombrant pour l’animal, et assez peu répandu.

Puce électronique chien et chat : A qui sert l'identification du chien et du chat par puce électronique.

 

Acupuncture pour chien : y a t-il que des bénéfices ?

 

L’acupuncture nous vient de la médecine chinoise traditionnelle, et est exercée depuis plusieurs millénaires. Elle est principalement utilisée dans la gestion de la douleur, il existerait certains points dans le corps humain qui seraient désensibilisés suite à cette pratique légendaire. Depuis quelques années, l’acupuncture est réalisée sur nos animaux, afin de les soulager lors d’un cancer par exemple. L’exercice est le suivant : un docteur va insérer plusieurs aiguilles sur certains points connus par la médecine chinoise, qui sont bien souvent des intersections de vaisseaux sanguins et des paquets de nerfs. Véritables centres d’énergies, ces points, stimulés par les aiguilles, permettront d’améliorer la circulation sanguine et pourront relâcher de multiples hormones. Le but final, c’est d’aider le corps à corriger ses déséquilibres.

♦ Acupuncture pour chien : Existe-t-il des effets secondaires ?

En soit, l’acupuncture ne fait pas mal, ni aux Hommes, ni aux animaux. Les chiens traités se retrouvent somnolents, relaxés, et acceptent le traitement. Il existe cependant certains cas de chatouillement désagréable ou d’engourdissement chez certains clients humains, il est alors normal de se poser la question pour nos amis les animaux. Certains chiens pourraient trahir un léger inconfort face à la situation. La médecine ne cessant  pas d’évoluer au fil des années, il est aujourd’hui possible d’opter pour l’acupuncture laser, qui devient alors totalement indolore.

Contrairement à plusieurs traitements médicamenteux, il n’existe qu’un très léger risque d’effets secondaires avec l’acupuncture, lorsqu’elle est bien faite. Soyez certain de bien choisir le vétérinaire. Ces séances ne devront être réalisées que par un vétérinaire acupuncteur certifié, de préférence ayant suivi des cours de médecine chinoise. La plupart du temps, les vétérinaires couplent les pratiques traditionnelles aux traitements plus classiques. N’hésitez pas à demander à votre vétérinaire !

 

Est-ce que ça marche  ?

Malheureusement, il n’existe pas, à ce jour, suffisamment d’études indépendantes pour certifier qu’un tel traitement est à 100 % efficace. La pratique n’est donc pas recommandée, mais elle n’est pas non plus rejetée. Le status quo est maintenu. La plupart des preuves trouvées faisant l’apologie de l’acupuncture sont considérées comme n’étant que des anecdotes par le milieu scientifique. La meilleure publicité pour la pratique reste encore les maîtres d’animaux assurant que les séances soulagent leurs compagnons. Il est alors admis que l’acupuncture peut, de façon sûre, réduire les problèmes physiques et psychologiques liés au cancer et à son traitement.

Il n’existe donc pas encore de réponse définitive, mais le nombre de vétérinaires et de maîtres qui incluent l’acupuncture dans leur quotidien ne cesse de grandir. Depuis 2012, ce sont des centaines de nouveaux clients qui demandent que de telles pratiques soient exercées sur leurs animaux. De manière générale, l’acupuncture devient de plus en plus acceptée par la médecine classique. Elle est souvent utilisée comme complément à un traitement initié en amont, afin de réduire la douleur que peuvent entraîner à la fois les maladies, et les traitements. Attention, il est évident que l’acupuncture ne va pas guérir tous les symptômes, mais elle peut très bien marcher lorsqu’elle est prescrite et réalisée par un professionnel.

 

Quels sont les bénéfices ?

Soyez certain de toujours suivre le traitement de près avec un vétérinaire compétent, afin de savoir si la pratique est réellement utile pour votre chien. Si tout se passe bien, les bénéfices comprennent :

La gestion de la douleur est une des raisons principales pour lesquelles il est bon d’opter pour l’acupuncture. Elle est souvent couplée à un traitement médicamenteux plus classique. Lorsque votre chien doit être soumis à des produits puissants, lors d’une chimiothérapie par exemple, il peut ressentir un inconfort physique, pouvant être relaxé par l’acupuncture, et lui permet alors de combattre la maladie de manière plus zen.
Les troubles musculo-squelettiques, tels que l’arthrite, les dysplasies et d’autres blessures nerveuses, répondent plutôt positivement à l’acupuncture. Elle est alors utilisée lors de la rééducation après une blessure importante. S’occuper d’un chien qui récupère d’un accident est important, et en étant soulagé de ses douleurs, le chien pourrait se blesser de nouveau en étant trop actif, surveillez-le ! – See more at: http://www.assuropoil.fr/chien/sante/acupuncture-pour-chien/#sthash.vWgkdqgy.dpuf
Les problèmes de peau, comme certaines allergies, la présence de granulomes ou d’infections, répondent extrêmement bien aux traitements d’acupuncture, puisqu’une bonne circulation sanguine peut aider à la guérison, alors que la gestion de la douleur permet d’éviter des cas de grattements ou de mordillement de la part du chien.

D’autres maladies peuvent nécessiter des séances d’acupuncture, comme les nausées, les problèmes gastro-intestinaux, les diarrhées, et les problèmes respiratoires comme l’asthme et les allergies au pollen.

Acupuncture pour chien : quels bienfaits ?

Medicament pour chat : Comment donner un médicament à son chat ?

Medicament pour chat ?! S’il y a bien un exercice qui peut se révéler difficile, c’est essayer de faire avaler quelque chose à son chat, sans qu’il ne soit forcément consentant. Il ne comprend pas le concept de médicament, et il ne sait pas que vous voulez l’aider. Certains chats seront réticents, et prendront vos tentatives pour des attaques, ou au moins comme des actions qu’ils n’apprécient pas une seule seconde. Il va alors falloir établir des stratégies redoutables afin de piéger votre animal de compagnie, qui est avant tout un véritable chasseur naturel !

♦ Parler à un professionnel :

Nous allons supposer que le médicament vient d’un vétérinaire, puisqu’il est fortement déconseillé de choisir soi-même quels traitements délivrer à son chat ! Si vous avez quelques problèmes pour faire passer la pilule, demandez à votre vétérinaire s’il n’y a pas d’alternative. Il existe des produits sous forme liquide, délivrés à l’aide d’une seringue, ou de simples cachets à introduire dans la nourriture de l’animal. Déterminez ce qui est le mieux pour votre chat, et recueillez le plus d’informations possible de la part de votre vétérinaire. Certains vétérinaires seront ravis de vous démontrez par l’exemple comment forcer votre chat à manger ses médicaments.

 

♦ Connaître le medicament pour chat :

 

Le meilleur moyen de délivrer un médicament, c’est de savoir comment il se présente, mais aussi ce que disent les instructions. Ce point peut paraître futile, mais beaucoup de personnes ont tendance à négliger les notices médicales. Négliger la notice du micro-onde peut résulter en une soupe trop chaude, négliger la notice du médicament de votre chat peut résulter en de nombreux effets secondaires. Si vous avez les moindres questions, encore une fois, référez-vous à votre vétérinaire. Vous devez savoir quand le médicament doit être donné, s’il est compatible avec de la nourriture, comment il devrait être délivré (oral, injection), quels sont les effets secondaires potentiels, et comment se protéger lors de l’administration.

♦ Medicament pour chat : Le cacher dans la nourriture :

 

Court point sur les pilules, il est tout à fait possible de les cacher dans la nourriture du chat, et il existe même certaines friandises creuses spécialement conçues pour cela (un peu chères). Vous pouvez également, tout simplement, créer une boule de viande graisseuse et y glisser le médicament. Le chat ne doit pas voir la pilule et ne doit pas pouvoir la séparer de la nourriture lorsqu’il la mange. Préférez donc des aliments collants.

 

♦ Donner un medicament pour chat : La technique universelle du “burrito” ! 

Si vous ne pouvez pas cacher le médicament dans la nourriture du chat, il va falloir redoubler d’imagination.

Prenez une serviette et enroulez-la autour de votre chat. Seule la tête doit dépasser, et il ne doit pas pouvoir bouger ses membres. C’est très simple, il suffit de placez l’animal au centre de la serviette et de refermer les bords les uns contre les autres, comme vous le feriez avec un bébé. Cela vous permet de mieux le tenir, et de potentiellement éviter les griffures. Vous allez devoir placer la pilule dans sa bouche, alors attentions aux morsures ! Il y a des chances pour que votre chat tente de se dégager de cette prison, essayez donc d’être le plus rapide possible afin d’éviter de l’énerver trop longtemps.
Placez votre chat-burrito sur un comptoir, ou n’importe quel endroit surélevé, cela rendra l’opération beaucoup plus simple pour vous. Vous devez toujours fermement tenir son corps, qui repose sur la surface plane. La méthode la plus simple consiste à le presser contre votre hanche avec votre bras qui fait le tour de son abdomen.
Utilisez votre pouce et votre annulaire pour ouvrir les côtés de la bouche de votre animal. Une simple pression devrait lui faire faire ouvrir la gueule en un rien de temps. Attention, il est inutile de forcer et de faire mal à l’animal ! Soyez doux et consciencieux. S’il n’ouvre pas suffisamment la bouche, n’hésitez pas à utiliser votre autre main et appuyer directement sur sa mâchoire. Attention à ne pas laisser vos doigts à l’intérieur, gardez-les sur les côtés.
Placez la pilule au fond de sa langue, à l’aide de votre doigt ou d’un outil médical. Il ne faut surtout pas le faire si le médicament est liquide ! Comme pour les humains, il pourrait s’étouffer en l’avalant par sa trachée. Afin de faciliter la descente, vous pouvez déposer quelques gouttes d’eau contre sa joue et sa gencive (pas directement sur la langue). Fermez sa bouche et massez sa gorge, cela va permettre de le stimuler et de lui faire avaler la pilule.

Finissez l’exercice par une récompense, comme une friandise par exemple. Il va comprendre que vous êtes content qu’il ait coopéré, et au fil du temps il aura davantage confiance. Jouez avec lui, caressez-le, et faites-lui comprendre que ce n’était pas une vile attaque.

Medicament pour chat : Comment donner un médicament pour chat ?

1 2 3 43

Rechercher

+