Donner son chien : Quellle procédure pour donner son chien à un refuge ou une tierce personne

Donner son chien : La procédure de don de chien

 

Il y a malheureusement de très nombreux abandons d’animaux, chaque année en France. La majorité des maîtres concernés se soucient plutôt de se « débarrasser » de leur chien, plus que de l’accompagner dans une nouvelle adoption. Cela se finit bien souvent dans des refuges bondés, qui sont alors obligés d’euthanasier un certain nombre d’animaux, puisque personne ne veut d’eux et qu’ils ne peuvent pas trouver de nouvelle maison. De l’autre côté du spectre, certains maîtres souhaitent se séparer de leur animal pour des raisons justifiées, et veulent que leur chien trouve un foyer chaleureux et familial. Si vous faites partie de ces personnes, il va falloir utiliser vos dernières heures avec votre animal à bon escient.

 

Donner son chien : Le cas des refuges

 

Vous pouvez trouver des refuges un peu partout en France, ils recueillent, entre autres, les chiens perdus, abandonnés, et retrouvés. Ils ont tendance à être complets tout au long de l’année, et les animaux qui y sont présents ne le sont pas forcément dans de très bonnes conditions. Si vous donnez votre chien à un refuge, il se retrouvera derrière des barreaux, à attendre une nouvelle famille, ou même votre retour. Le refuge devrait être un dernier recours, mais votre animal sera toujours mieux dans un tel endroit qu’abandonné au milieu de nulle part.

 

Donner son chien : Le cas des associations

 

Les associations ont comme but majeur de placer votre chien dans une famille d’accueil le temps de trouver une vraie famille pour l’adopter. Elles sont également présentes partout en France, et proposent une transition beaucoup plus douce que celles apportées par les refuges. Votre chien recevra l’amour d’un vrai logis en attendant de se faire adopter, et il ne sera pas enfermé derrière des barreaux. C’est la meilleure solution si vous souhaitez donner votre chien sans trop y passer de temps. Il faudra cependant bien expliquer le caractère de votre animal à la nouvelle famille, certaines associations sont connues pour essayer de corriger les défauts des chiens afin de les rendre plus adoptables. Il se peut même que l’association trouve preneur avant même de trouver une famille d’accueil ! Attention cependant, il est déconseillé de donner son animal à un organisme comme PETA, qui est connu pour euthanasier beaucoup de chiens plutôt que de les faire adopter.

 

De particulier à particulier

 

Si vous avez le temps de vous occuper de son adoption, c’est vraiment la meilleure option que vous avez à disposition. Vous aimez votre chien et vous souhaitez le meilleur pour lui, personne d’autre ne pourra être meilleur juge que vous-même. Il faudra juste vous assurer d’avoir réalisé quelques démarches avant de le vendre à n’importe qui. Il faut que votre chien soit pucé, et que sa carte d’identification vous désigne comme maître. Vous n’avez plus qu’à poster quelques jolies photos sur Internet, et vous devriez trouver preneur relativement rapidement. Les sites à privilégier sont : Ebay, Vivastreet, LeBonCoin, Facebook, et autres forums spécialisés dans l’adoption, ou tout simplement des forums qui parlent de chiens, de préférence spécifiquement de la race de votre animal. Il peut être également intéressant d’effectuer des démarches plus locales, comme sur un journal, un supermarché du coin, etc. Soyez sûr de poster des photos éblouissantes, puisque ce genre d’annonce marche bien souvent par coup de cœur. Il vous faudra ensuite être patient, si votre chien est suffisamment jeune, il devrait trouver preneur dans les 2 premiers mois. Si votre animal a plus de 5ans, l’affaire sera un peu plus compliquée, mais n’est en aucun cas impossible !

 

Des frais à prévoir

 

Si vous déposez votre chien dans un refuge, les frais dépendent avant tout de l’établissement, les moins chers ne vous demanderont qu’une somme symbolique de 10€, alors que certains autres pourront demander jusqu’à 150€. Afin d’éviter toute surprise, téléphonez à l’avance et renseignez-vous. La prise de rendez-vous devrait être rapide, vous devrez simplement signer un contrat d’abandon demandant quelques informations basiques (soyez donc sûr d’avoir ses informations en tête).
Côté associations, cela dépend encore une fois de l’organisme. La somme tourne en général aux alentours des 60€. Dans la plupart des cas, si vous n’avez vraiment pas les moyens de payer ces frais, vous pouvez négocier avec les associations, sous peu que vous acceptiez de les aider à trouver une famille de remplacement. Un contrat d’abandon sera également nécessaire.
Il n’existe aucun frais si vous vous en occupez vous-même. Attention cependant, si vous abandonnez votre chien dans la rue, vous risquez 2 années d’emprisonnement et 30,000€ d’amende ! Inutile de passer par cette alternative, donc.

Donner son chien : à qui et comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

+